Accéder au contenu principal

Qui suis-je?




   En 2011, je fus mise en arrêt maladie pendant presque deux ans. Lorsqu'on a eu un métier passionnant comme le mien, j'étais enseignante en Maternelle, ce fut très difficile d'apprendre que je ne pourrai plus jamais retrouver d'élèves dans une classe, ma classe, ma seconde maison. Le jour où prenant le métro à Paris, pour aller voir un de mes médecins, j'ai réalisé que je ne pourrais plus jamais le prendre, j'étais en larmes dans les escaliers du métro de rage et de douleurs.

   Alors, dans l'attente d'un diagnostic et d'une décision qui ne m'incombait plus, j'ai observé ce qui se passait autour de moi. J'ai rencontré beaucoup de personnes qui se plaignaient de leur sort, qui ne parlaient que de maladie et qui se confortaient dans cet état. Je ne voulais pas leur ressembler et encore moins faire subir la même chose à ma famille. J'avais encore mes deux garçons à la maison à l'époque. Je ne voulais pas être simplement une maman, une épouse malade. Je ne voulais pas être réduite à cet état. Donc, j'ai commencé à créer.

   Au début, sans m'en rendre compte, je faisais des bricoles, pas bien compliquées et puis, j'ai réalisé que cela me faisait du bien. Donc j'ai continué et j'en ai fait plus.  Je faisais des recherches sur le net. J'ai toujours aimer les nouvelles technologies et ce qu'on pouvait en tirer de meilleur.

   Une rentrée pour un enseignant, c'est un moment excitant. Tout est à mettre en place, construire, imaginer. Je savais que ce cap serait très difficile pour moi car pour la première fois de ma carrière, je ne la ferai pas. Je sentais la frustration et le mal-être montait de plus en plus. Le jour de la pré-rentrée 2012, par conséquent, j'ai décidé de créer mon premier blog Coccinelle Demoiselle. J'avais besoin d'être occupée intellectuellement et manuellement pour ne pas sombrer. Tous les jours, je publiais un article avec ce que j'avais vu ou fait de beau dans la journée. Le soir, j'avais de quoi raconter enfin au dîner autre chose de mes journées que mes soins médicaux.

   Mes trois hommes à la maison, n'étaient pas tendres avec ce que je faisais quand je leur montrai. A quoi ça sert? C'est quoi ce truc? mouais, bof, ...Pas très encourageants tout ça, mais dans le même temps, avec le recul, ils m'ont permis d'aller plus loin, de créer toujours plus et plus beaux. En un mot de me surpasser en permanence. Les matériaux, les finitions devenaient plus abouties. Je me suis mise au post-crossing, un échange de cartes postales avec des personnes du monde entier. Je me suis faite de nouveaux amis en France et ailleurs. J'en ai rencontré pas mal d'ailleurs. J'étais reconnectée au monde. Je renaissais.

   En juillet 2013, je déménageais pour Toulouse. Je n'y connaissais personne mais cela fut un regain d'énergie. Tout était à découvrir, à reconstruire. J'y ai retrouvé de l'autonomie. Je pouvais à nouveau prendre le métro. Toutes les stations sont équipées d'ascenseurs et d'escalators, à la montée comme à la descente. A peine arrivée, j'étais invitée partout pour des événements créatifs, des inaugurations. Je ne comprenais pas toujours pourquoi ni comment. J'ai fait la connaissance de copinautes qui me suivaient sur le blog. Quelle force, cela m'a donné. Ma vie recommençait et j'en profitais.

   J'ai pratiqué toute sorte de loisirs créatifs par curiosité et ne sachant pas celui que je préférais le plus. Et comme je suis d'une nature très curieuse... J'ai participé à de nombreux ateliers pour me rendre compte que plus j'en faisais et moins, j'y trouvais mon compte. Il me manquait la partie partage de l'enseignante en moi et j'ai décidé naturellement de retrouver ce plaisir en animant moi-même des ateliers à Toulouse et à Paris, sur des salons (Créations & Savoir-Faire, l'Aiguille en Fête, Tendances Créatives), dans des merceries ou sur des événements éphémères. Quelle joie de transmettre à nouveau! En octobre dernier, j'ai fait partie de l'équipe de scénographie du Salon Tendances Créatives de Toulouse. Quel bonheur et challenge ce fut! Un des plus beaux moments de 2019 avec le mariage de mon fils et la naissance de mon petit- fils. Et oui, je suis grand-mère et j'adore ça.

   Il suffisait juste d'une étincelle pour que la flamme créative qui sommeillait en moi se ravive. Il me fallait juste un temps de réflexion pour réaliser que la créativité que j'avais développée chez mes élèves tout au long de ces années, me faisait du bien également. J'avais trouver ma thérapie. Mon art-thérapie!



Commentaires

Vous avez aimé...

Tuto: Carte à 2 rabats

Aujourd'hui, je voudrais vous partager le tutoriel d'une carte très facile mais qui a un très jolie effet: la carte à deux rabats.  Je me suis servie du papier offert en cadeau pendant Sale-A-Bration mais tous les papiers conviennent bien sûr. Je vous l'explique dans un pas à pas photos et explications évidemment. Vous aurez besoin: - d'un papier cartonné de 22,5cm sur 11cm que vous plierez à 15cm - d'un papier cartonné de 21cm sur 8cm. Pliez à 10,5cm - de 3 papiers design assortis 14,5cm sur 10,5 cm, d'un autre de 10cm sur 7,5cm et le dernier de 7cm sur 10,5cm - d'un bout de papier blanc 10cm x 7,5cm - de colle - de la perforatrice branchette - de la perforatrice timbre-poste - de mousses adhésives 1- Commencez par plier votre papier cartonné et collez votre papier design de 14,5cm x 10,5cm dans le fond de la carte. Sur le rabat, collez votre papier de 7cm sur 10,5cm. Si vous avez un papier qui a un sens, pensez à y faire attention. 2- Prendre votre papier

Blog Hop des Sweet Ladygirls Septembre: Slim card

Le blog hop des Sweet Ladygirls est de retour! Et aujourd'hui, le thème est slim card.  Mais qu'est-ce que c'est?  C'est juste un format de carte plus allongée pour tenir dans une enveloppe classique.  La mienne fait 3,5 inch sur 8,5 inch et je lui ai ajouté un carré de 21cm de côté plié en deux  car ainsi elle tient mieux dans une enveloppe au format français. Oui, j'ai mélangé les 2 systèmes métriques. J'ai choisi de mettre à l'honneur un set de tampons que j'aime particulièrement Simply Succulents . D'ailleurs, j'adore avoir des succulentes chez moi car elles résistent aux grosses canicules. Et les plantes, c'est un peu mon dada. J'en ai partout. J'ai besoin d'être entouré de nature. Avec la grande découpe de Potée de succulentes que vous voyez sur la photo, j'ai utilisé des parties que j'ai glissé à différents endroits. Les fleurs en papier cartonné très vanille derrières les succulentes.  Et aussi à droite de ma car

Blog Hop des Sweet Ladygirls Octobre: Avec du Vélin

Aujourd'hui, c'est le blog hop des Sweet Ladygirls! Et c'est au tour de Virginie , une des trois fondatrices de vous proposer le thème du mois. Elle a choisi le vélin.  J'avoue que j'aime beaucoup aussi ce papier. J'ai utilisé une feuille de vélin Charmantes Superpositions et je  l'ai percé avec mon outil touche-à-tout ainsi que la cartonnette en dessous afin de passer mon attache parisienne carrée . Avec l'outil Stampararus , j'ai tamponné une fleur sur mon papier blanc avec de l'encre Versafine. Et j'ai renouvelé l'opération en tamponnant le vélin avec de la Versamark . Ensuite, j'ai saupoudré mon tamponnage avec de la poudre à embosser blanche et je l'ai fixé avec mon pistolet chauffant . J'ai ajouté un embellissement au centre de la fleur. (Très pratique avec la lame de l'outil touche à tout!) J'ai coloré les pétales de la fleur avec mes s tampin'blenders pétale rose ; ajouté un tampon (set impressions de la

Blog Hop de Décembre: Décoration féérique pour les fêtes

 On est déjà le 15 du mois. C'est le retour du Blog Hop des Sweet Ladybirds avec Sabine, Virginie et moi-même aux commandes. C'est Laetitia qui a choisi le thème ce mois-ci. Merci de nous avoir toutes challengées avec une décoration féerique pour les fêtes.  J'ai choisi de préparer la déco de table d'un dîner de Noël organisé par mon mari pour ses collègues Avec une amie, nous avons fait des berlingots pour leur offrir des petites douceurs qui viendront décorer la table. - Couper une bande de 15,2cm sur 7,6 cm.  - Marquer sur la longueur de chaque côté à 4cm.  - Rabattre et coller le bas et les 2 bords l'un sur l'autre. - Plier pour fermer le berlingot. Faire un petit trou au centre et remplir avec ce dont vous avez envie. On a choisi des pyrénéens.  3 rentrent à l'intérieur. - Un petit ruban et une mini-étiquette pour faire joli. Ensuite, les marque-places qui servent aussi de rond de serviette. Tout le monde devrait s'y retrouver. Ils sont 12 demain à

Le 25 novembre, on parle de Noël et techniques de fond!

     A nouveau une carte carrée cette fois-ci et des couleurs hivernales. Des amies m'ont demandé de leur faire un stage pratique sur les fonds de carte et donc je me suis exercée avec tout un tas de techniques variées pour les contenter.     Il fallait que je donne le meilleur de moi car elles étaient tellement déçues de ne pouvoir me retrouver dans mon atelier à Lyon que je voulais les consoler. C'était un week-end qu'elles avaient prévu entre filles pour visiter la ville où j'habite et faire du scrap.     Elles n'ont pas pu voir Lyon mais on remettra ça à plus tard mais j'ai essayé de leur faire passer un très bon moment de scrap tout de même.    J'ai joué avec les pigments Sprinkles et les Brushos . Peu de différence entre les deux quant à leur utilisation. Il faut juste avoir la main plus légère avec les Sprinkles car ils s'écoulent vite. Astuce: mettre un scotch sur les trous déjà faits pour en faire des plus petits avec une épingle.    Sur un p